You are on page 1of 13

Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Réglage du jeu aux soupapes


Objectifs du TP
Rendre l’élève capable de :
Ø Justifier le jeu aux soupapes.
Ø Contrôler le jeu aux soupapes.
Ø Régler le jeu aux soupapes.

Matériel mis à la disposition des élèves


Ø Un moteur (allumage commandé).
Ø Outillage spécifique et classique.

Documents à rendre
Un compte rendu à rendre la séance d’après.

Justification du jeu aux soupapes


On trouvera ci-dessous l'explication du jeu aux soupapes en prenant comme exemple une
distribution avec soupapes en tête, culbutées avec arbre à cames latéral. Lorsque la soupape
est fermée, il existe un certain jeu entre l'ensemble des pièces assurant la liaison entre l'arbre à
cames et la soupape. Ce jeu est dit « jeu aux soupapes » (ou jeu de poussoir). Il correspond à
l'écartement entre la queue de soupape et le culbuteur (ou l’arbre à cames) lorsque la soupape
est fermée.

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 1


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Ce jeu aux soupapes est nécessaire car toutes les pièces constitutives du moteur (bloc-
cylindres, culasse, soupapes, poussoirs, etc.) se dilatent lorsque la température augmente.

En supposant que la dilatation thermique des tiges de culbuteurs et des soupapes soit
supérieure à celle de la culasse, il ne pourra y avoir fermeture complète de la soupape lorsque
le moteur sera à température (comme indiqué sur la figure ci-dessus). Si le jeu entre la
soupape et le culbuteur est réglé à zéro, moteur froid, ce phénomène provenant de la
différence de coefficient de dilatation thermique entre les éléments mentionnés ci-dessus,
cette fermeture incomplète de la soupape se traduit par une baisse de la puissance moteur,
c'est pourquoi le jeu des soupapes est destiné à résoudre ce problème.
Il existe deux types de jeux aux soupapes qui sont différents en fonction des matières
constitutives de la culasse, des supports, des culbuteurs, etc., ainsi qu'en fonction de la
position de l'arbre à cames. Dans un cas le jeu des soupapes diminue à mesure que la
température du moteur augmente, dans l'autre cas ce jeu augmente à mesure que la
température du moteur augmente.
En conséquence, le jeu des soupapes est défini pour chaque type de moteur de manière à
assurer un fonctionnement convenable de la distribution à toutes les températures.
Lorsque le jeu des soupapes n'est pas suffisant, il y a fermeture incomplète des soupapes, d'où
fuite de gaz comprimés et brûlés et fonctionnement défectueux du moteur.
En revanche, lorsque le jeu des soupapes est excessif, il y a naissance de bruits de
fonctionnement anormaux par suite de chocs intervenant entre les culbuteurs et les soupapes
(des « clac clac »).

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 2


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Types de réglage
A. Distribution culbutée (vis et contre-écrou) (Notre cas)

1) Contrôler le jeu entre la queue de soupape et la vis de réglage.


2) Si le jeu n’est pas conforme, dévissez le contre écrou.
3) Selon le cas, dévissez ou vissez la vis de réglage pour régler le jeu en gardant la cale
entre la vis et la queue de soupape.
4) Resserrez le contre écrou en maintenant la vis de réglage.
5) Retirez la cale et faites la soupape suivante.

Remarque :
La cale ne doit pas passer librement entre la vis et la soupape. Il doit y avoir une résistance, le
jeu est dit « gras ».
B. Distribution à attaque directe (pastille de réglage)
Pour ce type de réglage, il est nécessaire d’avoir un outillage spécifique. L’outil B sert à
ouvrir les soupapes afin de pouvoir retirer les pastilles de réglage. Chez certains constructeurs
(PSA), il est nécessaire de déposer l’arbre à cames pour régler le jeu.

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 3


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

1) Mesurez et notez le jeu entre les cames et les poussoirs.


2) Retirez et repérez les pastilles.
3) Mesurez leur épaisseur.
4) Remplacez les pastilles correspondant aux jeux non-conformes.
5) Replacez les pastilles.
6) Contrôlez les jeux.

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 4


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Méthodes de réglage
A. Soupape d’échappement en pleine ouverture

Soupape d’échappement à Soupape d’admission à Soupape d’échappement à


mettre en pleine ouverture régler régler

1 3 4
3 4 2
4 2 1
2 1 3
B. Soupapes en balance

Soupapes à mettre en bascule Soupapes à régler

1 4
3 2
4 1
2 3

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 5


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Exemple réel (206 XS GT 145ch )


Le matériel
§ 1 clé de 10
§ 1 crique
§ 1 cliquet + douille de 10
§ 1 tournevis cruciforme
§ 1 jeu de cale
§ 1 crayon et du papier
§ et le plus important la RTA (Revue Technique automobile

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 6


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Le déroulement :
§ Avant toute choses il faut savoir que ce contrôle se fait a FROID UNIQUEMENT
(c'est a dire 2h après la dernière utilisation).
§ Lever l'avant de la voiture, une roue suffit (AV) et enclencher le 4e ou 5e rapport.
dévisser les clips au niveau du manchon et du cache culbuteur (flèche jaune).
§ Enlever la boite à air en desserrant le collier qui lie le manchon à l'admission avec un
tournevis cruciforme (flèche verte) et en tirant le tout hors du compartiment moteur.
§ Dévisser les 2 vis de fixation de la bobine (flèche bleue) avec une clef de 10 et enlever
la bobine (sans oublier de dévisser le connecteur).
§ Avec le cliquet et la douille de 10 enlever les 2 vis qui tiennent en place le cache
culbuteur (flèche noire) et l'enlever.
Normalement le déflecteur et ses 2 entretoises viennent avec le cache culbuteur lorsque l'on
retire celui ci, lors de la remonte il faudra bien penser à remettre d'abord le déflecteur et après
les entretoises.

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 7


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Une fois que le cache est enlevé on obtient ça:

Données du constructeur :
§ Admission: 0.20 mm +/-0.05
§ Echappement: 0.40 mm +/- 0.05
Ordre de contrôle :

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 8


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Pour repérer l'ordre des soupapes on procède comme ça :

Vous voila nous sommes enfin prêt pour mesurer le jeu !!!
La soupape 1 est levée donc on prend la mesure des soupapes 3 d'admission et 4
d'échappement:

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 9


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Le jeu est trop conséquent !!!


Donc on va le régler : on desserre le contre écrou:

Et tourner le filetage

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 10


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Tout en ayant conserve votre cale comme pour la mesure. On resserre (si possible avec une
clef dynamométrique pour les couples de serrage).
Afin de se parer contre toute mauvaise surprise on refait un contrôle général!
Procéder de même avec les autres soupape en tournant la roue que l'on aura lever (avec un
rapport engager, le 4 ou le 5e) à la main
La technique: Apres avoir contrôler le jeu, tourner la roue et passer la première compression
(difficulté à tourner la roue) pour s'arrêter à la suivante, vous aurez vu alors une soupape se
lever et en fonction du tableau fourni au dessus contrôlez le jeu.
Et voila contrôles et réglages sont finis!!! Fini les surconsommations et problèmes
On remonte: D'abord le déflecteur

Puis les entretoises

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 11


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Le cache culbuteur, la bobine, filtre a air et voila le travail est termine !

PS : Faites attention quand vous avez remontez le cache culbuteur car les 2 vis (flèche noire)
se visses facilement mais des les premières légères résistances arrêtez vous de serrer sinon ça
donne ça:

Remarque : les valeurs de jeu sont donnés par chaque constructeur par exemple le contrôle et
le réglage pour un moteur de GT Turbo s'effectuent sur un moteur froid. Il faut compter au
moins deux heures d'arrêt du moteur pour le considérer "froid". Les côtes de réglages sont les
suivantes :

moteur FROID Moteur CHAUD


ADMISSION ECHAPPEMENT ADMISSION ECHAPPEMENT
Moteur C1J
0.20 mm 0.25 mm non spécifié non spécifié
TURBO
Autres moteurs
0.15 mm 0.20 mm 0.18 mm 0.25 mm
ESSENCE

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 12


Travaux Pratiques de Techniques de production : Maintenance automobile ISSI-Gabès

Références bibliographiques

http://www.ac-nancy-
metz.fr/enseign/Autocompetences/2_ressources_pedagogiques/1_motorisation/stockage_travaux_pratiques/regla
ge-jeu-aux-soupapes_bac.pdf (Février 2008)

http://www.forum-auto.com/les-clubs/section4/sujet358077.htm (Février 2008)

SOUISSI Ahmed Saâdeddine Page 13